Dénonce des irrégularitées dans la F1 2007

En vue des faits ayant prit place au championnat de F1 2007, et en tant qu’amateurs et passionnés de ce sport, nous nous croyons obligés de dénoncer publiquement les irrégularités qui se sont suivies et qui montrent de vifs indices de favoritisme envers le pilote L. Hamilton , aux dépends du pilote F. Alonso qui souffre de graves préjudices venant à la fois de son équipe McLaren et de la Fédération Internationale de l’Automobile.

Les faits prouvés et irrégularitées présumées sont les suivants:

G.P. de Barhein (15-04-07) Etrangement, la monoplace de F. Alonso rencontre des problèmes en condition nocturne, selon les dires de sa propre équipe, ce qui l’empêche de suivre le rythme de son équipier, dont la monoplace fonctionne parfaitement. L. Hamilton change plusieurs fois sa trajectoire de sortie, ce qui est totalement interdit, mais il n’est pas sanctionné pour autant.

G.P. de Monaco (27-05-07) A quelques tours de la fin, l’équipe ordonne à ses pilotes de descendre en dessous des 19.000 tours. L. Hamilton, désobéissant à l’équipe, n’en fait rien et tente de dépasser son équipier. N’y parvenant pas, il va se plaindre devant la FIA et les médias Anglais à la fin de la course, provocant une enquète et une très grande pression médiatique sur F. Alonso. L’équipe ne prend aucunes mesures à l’encontre de L. Hamilton, ni soutient pas F. Alonso. D’autre part, durant la course, L. Hamilton ne cesse de passer sur la ligne continue en sortant des paddocks, ce qui est totalement interdit, mais il ne reçoit aucune sanction d’aucune sorte de la FIA.

G.P. du Canada (10-06-07) Comportement étrange de la monoplace de F. Alonso. Une fois de plus la voiture n°1 n’est pas dans les mêmes conditions mécaniques que celles de son équipier L. Hamilton.

G.P. des Etats Unis (17-06-07) De nouveau, les stratégies d’arrêts favorisent clairement L. Hamilton, en détriment de F. Alonso.

G.P. de France (01-07-07) Etrangement, avant les prévisions de pluie, F. Alonso a quelques problèmes avec sa boite de vitesses durant la séance de Q3, se retrouvant relégué à la 10 place sur la grille alors que son équipier L. Hamilton ne rencontre aucun problème. De La Rosa explique pendant la course que cette pièce de rechange était parfaitement identifiée et qu’elle a été retirée.

G.P. D’Allemagne (22-07-07) Action discutable de la part des directeurs de course face à la sortie de piste de L. Hamilton.Une grue de secours remet la monoplace de L. Hamilton sur la piste, faisant courir un grand risque aux autres pilotes. Etrangement, les pilotes ne se font pas remettre sur la piste par rapport à leur ordre de sortie, le premier à bénéficier de ce traitement est L. Hamilton. Le réglement spécifie pourtant clairement qu’il doit éteindre son moteur et sortir de sa monoplace, comme l’ont fait les autres pilotes. G.P. de Hongrie (05-08-07) Un tour suplémentaire est accordé à F. Alonso en Q3. L. Hamilton allant à l’encontre des ordres de son équipe, entre dans les stands pour changer de pneus sur sa propre décision, derrière F. Alonso, a qui l’ont donne des pneus dur usagés. Dès l’instant qui suit, L. Hamilton se voit équipé de pneus neufs. F. Alonso réussi à obtenir la pôle position en dépit de ses pneus, ce qui provoque une réaction négative chez Ron Dennis, et une nouvelle dénonciation de son équipier à la FIA . En conséquence, F. Alonso est retrogradé de 5 places sur la grille de départ, suite à l’application d’une sanction inexistante dans le réglement de la FIA, et McLaren perd les points constructeurs devant lui revenir graçe à cette course. Inexplicablement, aucune sanction n’est prise à l’encontre de L. Hamilton à la suite de cette course.

G.P. d’Italie (09-09-07) L. Hamilton place sa voiture en diagonale lorsqu’il sort de la grille de départ et réalise de nombreux changements de trajectoire, sans être une seule fois sanctionné.

G.P. de Bélgique (16-09-07) Tentative présumée de sabotage sur la voiture de F. Alonso, son manager fait savoir que le jour des essais libres, F. Alonso découvre que quelquechose ne va pas avec son propulseur, obligeant les mécaniciens à le réviser et découvrant que le cache du reservoir d’huile est disparu. Il est connu qu’effectuer un simple tour dans cettes conditions suffit à anéantir un moteur.

G.P. du Japon (30-07-07) Inexplicablement, F. Alonso a de nouveau des problèmes avec ses pneumatiques lors de la séance de Q3, comme il le déclare lui même après la séance de qualification. L. Hamilton obtient de nouveau un tour suplémentaire avec des pneus neufs et une quantité d’essence inférieure, ce qui lui permet d’obtenir la pôle position. Durant la course, les deux pilotes sont victimes d’accrochages, et seul le pilote qui a frotté le véhicule de L. Hamilton est sanctionné, alors que seul F. Alonso souffre de sérieux dommages sur sa monoplace. L’équipe ne prévient pas F. Alonso des dommages présents sur sa voiture, ce qui le conduit à avoir un accident devant une équipe pour le moins passive. Durant le passage de la voiture de sécurité après l’accident de F. Alonso, L. Hamilton se moque une nouvelle fois des règles, provoquant un accident entre Weber et Vettel, sans être sanctionné pendant la course, ni même au travers de l’enquète qui a lieu postérieurement, malgré les nouvelles preuves irréfutables contre lui.

G.P. de Chine (06-10-07) Encore une fois, F. Alonso a des problèmes en Q3, après avoir été plus rapide que son équipier pendant les séances d’éssais libres et les deux premières parties de la séance de qualification. Ultime preuve, alors que F. Alonso est sur le podium pour célébrer sa 2ème position lors du grand prix de Chine, suite à l’abandon de L. Hamilton, seul un mécanicien de McLaren est présent face au podium. Postérieurement, Ron Dennis déclare publiquement que la lutte pendant cette course n’était pas contre Ferrari, mais contre F. Alonso, que son équipe a considèré comme l´adversaire à battre.

Une fois analysés et constatés les faits antèrieurement cités, nous sommes en possession de preuves suffisantes pour affirmer que le traitement égalitaire entre les deux pilotes n’est pas été respecté, ni par McLaren, ni par la Fédération Internationale de l’Automobile graçe à l’application du réglement de la Formule 1.

En consequence avec les signatures obtenues en:
http://www.petitiononline.com/fealonso/petition.html
nous souhaitons dénoncer publiquement toutes ces irrégularités et exprimer notre indignation la plus totale envers tout ce qui s’est produit dans ce championat du monde de F1 2007.

Toute cette information a été acquise par les membres du Safety-car Forum

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s